Définition et histoire

   S'appuyant sur des bases anatomiques et physiologiques du corps, l'ostéopathie est apparue, aux Etats-Unis, à la fin du XIXème siècle grâce au Docteur Andrew-Taylor Still.

   En 1892, il fonde son école d'ostéopathie au travers de laquelle il enseigne et transmet ses connaissances.

   Pour Still, l'ostéopathie se base sur 4 principes fondamentaux :

      - Le corps est un tout.

      - La structure gouverne la fonction.

      - La loi de l'artère est primordial.

      - Le principe d'auto-guérison.

    L'ostéopathie est une approche de soin globale, c'est à dire qu'elle s'applique au corps entier. Elle va chercher la cause sous-jacente pour chaque douleur ou déséquilibre du corps.

   Après sa mort, ses élèves continueront à développer et à diffuser l'ostéopathie. On peut citer notamment William Garner Sutherland, père de l'ostéopathie crânienne aux Etats-Unis, John Martin Littlejohn, fondateur de la British School of Osteopathy de Londres, mais aussi Viola Frymann, qui a beaucoup contribué au développement de l'ostéopathie chez les enfants.

    L'ostéopathie, dans l'imaginaire collectif, est souvent réduite aux seules techniques structurelles, le "cracking".

Or c'est extrêmement limitatif, car ce ne sont qu'une toute petite partie de la palette d'outils qu'un bon ostéopathe doit savoir maîtriser.

"Permettre à la fonction vitale interne de manifester sa puissance infaillible, plutôt que d'appliquer une force aveugle venue de l'extérieur."
William Garner Sutherland.

Un travail en douceur : 

pourquoi votre ostéopathe travaille-t'il en douceur?

    Les techniques douces en ostéopathie permettent d'aller plus en profondeur dans le soin ostéopathique, elles demandent une précision de chaque instant afin de suivre l'évolution des tensions tissulaires en cours de travail.

    L'avantage des techniques douces, qu'elles soient fonctionnelles, sensorielles, tissulaires, ou autre, c'est l'absence de force extérieure appliquée sur le corps du patient pour corriger un blocage, une lésion ostéopathique, donc pas de traumatisme possible.

    Il est dès lors possible de traiter efficacement tous les publics, même les personnes les plus fragiles, comme les bébés, les femmes enceintes ou encore les seniors, sans risquer de leur nuire. Il est alors également possible de travailler sur des organes ou des structures fragiles comme le crâne, les organes viscéraux...

    Un autre avantage des techniques tissulaires, c'est que, utilisant l'énergie propre du corps du patient, celui-ci peut se détendre complètement, sans peur d'avoir mal ou de se sentir brusqué. Il profite alors pleinement de la séance.

    Puisqu'on accompagne les tissus corporels dans la libération de leurs tensions et blocages, il faut leur laisser le temps de le faire, c'est pourquoi une séance dure en moyenne 45mn.

    Pour la même raison, chaque traitement ostéopathique ne peut être identique au précédent, même pour une pathologie semblant identique, car les tensions présentes dans le corps du patient sont différentes d'une personne à l'autre, et différentes d'un moment à l'autre chez la même personne.

    Travailler avec douceur et bienveillance en ostéopathie permet d'aller beaucoup plus loin dans le soin, car ainsi les tissus organiques libèrent leurs tensions de façon profonde et harmonieuse. Cela permet de remettre en circulation les fluides corporels, facilitant la nutrition et la régénération tissulaire.

Déroulement

d'une séance :

 La séance commence toujours par un interrogatoire ce qui permet au patient d'exprimer sa plainte, pourquoi il est venu consulter, de connaître ses antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatiques, etc.

   Ensuite commence la consultation proprement dite. Un examen palpatoire rigoureux et attentif est effectué, votre ostéopathe "écoute" les tensions tissulaires pour situer les blocages et déterminer les priorités dans le traitement. Vous pouvez être surpris de voir votre ostéopathe commencer par traiter une cheville alors que vous souffrez de maux de tête ou d'une épaule.

     Avec douceur et bienveillance, il procédera à une succession de phases d'écoute et de techniques de correction jusqu'à ce que le corps soit dans un état de fonctionnement harmonieux et stable, ce qui marque la fin de la séance.

L'ostéopathie :

Pour qui? Pour quoi?

Pour tous

- Douleurs articulaires : Rachialgies, Sciatalgies, Lumbagos, Torticolis.

- Séquelles de traumatismes : accident, chute.

- Maux de tête, Névralgies, Problèmes de mâchoire, Sinusites, Otites,

  Acouphènes, Vertiges.

- Troubles du sommeil.

- Troubles digestifs et du transit.

- Troubles uro-génitaux.

- Gestion du stress, de l’anxiété.

- Prévention du burn-out.

Pour les seniors

- Douleurs vertébrales.

- Douleurs articulaires.

- Difficulté de locomotion.

- Maux de tête, Vertiges, Acouphènes.

- Troubles du sommeil.

- Faiblesse du transit intestinal.

- Prévention.

Pour les sportifs

- Préparation.

- Récupération.

- Troubles locomoteurs.

- Traumatismes (entorses, déchirures, séquelles de fractures).

- Douleurs musculaires et articulaires.

Pour les femmes enceintes
Pour les bébés
Pour les enfants et ados

- Douleurs, troubles du rachis (Scoliose, Cyphose).

- Troubles du sommeil.

- Troubles ORL chroniques.

- Troubles du comportement.

- Difficulté de concentration.

"La nature a fait un travail parfait.
Si on rétablit un corps parfaitement en rééquilibrant ses structures, la nourriture et le repos sont les seuls nécessaires pour aider la nature à faire le reste."
 
Andrew-Taylor Still, fondateur de l'ostéopathie  

Et Après?

    En général, l'état du patient s'améliore, c'est le but. Le motif à l'origine de la consultation s'améliore, mais aussi l'état général du patient, car le but premier de l'ostéopathe est de restaurer les capacités de l'organisme à s'auto-guérir.

    Mais il arrive que, parfois, lorsque les tensions et les blocages étaient très importants et installés depuis longtemps, que des douleurs ou un certain inconfort apparaissent de manière transitoire. C'est le signe que votre organisme est en train de se rééquilibrer, il "fait le ménage".

    A l'écoute des tissus en fin de séance, votre ostéopathe pourra vous suggérer de vous revoir pour une autre séance car, avec son expérience, il est capable de savoir si des tensions ou des blocages vont persister, même diminués, mais ils n'auront pas complètement disparus. La séance suivante permettra de voir comment votre corps a réagi depuis le premier traitement, et de constater les "noeuds" qui peuvent persister. Le but de la séance sera de les faire diminuer ou même de les faire disparaître pour que votre corps aille vers le mieux-être.

Daniel est un des meilleurs ostéopathes que j'ai consulté. Je le recommande vivement! Avec ma posture améliorée, mon énergie augmentée et un problème chronique de cervical résolu, etc. Je suis plus que ravie. Merci encore Daniel!

Renée L.